• Le gouvernement britannique sécurise la fourniture de 60 millions de doses pour un prix de 470 millions d'euros avec des options pour la fourniture de 130 millions de doses supplémentaires entre 2022 et 2025
  • Le gouvernement britannique investit dans l’usine de Valneva située à Livingston en Ecosse, permettant ainsi d’en augmenter les capacités de production et de créer une importante usine de fabrication de vaccins au Royaume-Uni
  • Le candidat vaccin inactivé et adjuvanté de Valneva contre le virus SARS-CoV-2 est prévu pour entrer dans des premiers essais cliniques en décembre 2020
    • Ce vaccin conjugue une approche technologique éprouvée avec l’adjuvant CpG 1018 de Dynavax

Saint-Herblain (France), 14 septembre 2020 - Valneva SE, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui la signature d’un partenariat avec le gouvernement britannique pour son vaccin inactivé contre le COVID-19, VLA2001.

Selon les termes de l’accord, en cas de développement réussi du vaccin, Valneva fournira au gouvernement britannique 60 millions de doses au second semestre 2021. Le gouvernement britannique dispose par ailleurs d’une option pour 40 millions de doses supplémentaires en 2022 ainsi que de la possibilité de commander 30 à 90 millions de doses supplémentaires pour la période de 2023 à 2025. Le chiffre d’affaires provenant de l’exercice de ces options pourrait approcher €900 millions. Valneva s’attend à un schéma vaccinal de deux doses pour son vaccin inactivé contre le virus SARS-CoV-2. Le gouvernement britannique finance la mise en production et le développement clinique du vaccin, cet investissement étant récupéré sur la fourniture du vaccin dans le cadre de l’accord de partenariat. Cet accord fait suite au protocole d’accord non contraignant annoncé en juillet 2020 visant à participer au programme de réponse vaccinale au COVID-19 du gouvernement britannique .

David Lawrence, Directeur financier de Valnevaa indiqué, “Notre forte expérience et nos capacités de production en Écosse sont à l’origine de ce partenariat. Au travers de nos récentes discussions avec le gouvernement britannique, nous avons établi une excellente relation de travail. Je tiens à souligner la très forte implication du groupe de travail (« task force ») du gouvernement britannique, de mes collègues et d'autres parties prenantes, notamment les personnalités politiques de West Lothian, d'Écosse et du Royaume-Uni, qui soutiennent nos activités en cours. Nous sentons chez toutes les parties prenantes une formidable volonté de faire de ce partenariat un succès ».

Thomas Lingelbach, CEO de Valnevaa ajouté, « Nous avons dès le début du programme décidé d’adopter une approche inactivée et bien établie pour notre vaccin, et notre décision est aujourd’hui confortée par ce partenariat. Nous sommes honorés d'avoir été choisis par le gouvernement britannique et sommes impatients de faire face avec eux à la terrible pandémie qui sévit actuellement. Cet accord marque une nouvelle étape de transformation de la société après la signature du partenariat contre la maladie de Lyme plus tôt cette année et le lancement la semaine dernière de la Phase 3 de notre vaccin contre le chikungunya. »

Le ministre du commerce britannique Alok Sharma, « Lorsque je me suis rendu sur le site de Valneva le mois dernier, j’ai pu constater le travail incroyable entrepris pour développer et produire un vaccin contre la Covid-19. Ce nouvel accord pourrait nous aider à vacciner des millions de personnes à travers le pays et contribuer à créer une usine de fabrication au Royaume-Uni pour accélérer l’accès à un candidat vaccin potentiel contre la Covid-19 et renforcer la résilience de notre pays face à de futures pandémies ».

Le candidat vaccin de Valneva, VLA2001, s’appuie sur une approche vaccinale qui a déjà fait ses preuves et tire parti de la plate-forme technologique du vaccin contre l’encéphalite japonaise IXIARO® de Valneva, déjà approuvé par les autorités de santé américaine (FDA) et européenne (EMA). Valneva prévoit de commencer ses essais cliniques à la fin de l’année 2020. Si le développement clinique est couronné de succès, une première autorisation de mise sur le marché pourrait être accordée au second semestre 2021.

Valneva avait précédemment annoncé un protocole d’accord non contraignant avec le gouvernement britannique pour la fourniture de doses du vaccin[1] ainsi qu’un accord préliminaire contraignant pour un financement initial des travaux d’extension de ses unités de production basées au Royaume-Uni[2].

A propos du nouveau coronavirus SARS-CoV-2 et de la maladie COVID-19
SARS-CoV-2 est un nouveau coronavirus identifié fin 2019 qui appartient à la famille des virus ARN à enveloppe tels que MERS et SARS, tous deux à l’origine d’infections graves du système respiratoire chez l’homme. Le virus, à l’origine d’une maladie appelée COVID-19, n’avait jamais jusqu’ici été identifié chez l’homme. Depuis que les premiers cas de l’épidémie ont été rapportés fin 2019, le virus a infecté plus de 29 millions de personnes et a causé plus de 900 000 décès (au 13 septembre 2020). (OMS)a déclaré cette maladie comme pandémie. Il n’existe à ce jour aucun vaccin contre le COVID-19.

A propos de VLA 2001
VLA2001 est un candidat vaccin inactivé et hautement purifié contre le virus SARS-COV-2 développé sur cellules Vero et s’appuyant sur la technologie du vaccin contre l’encéphalite japonaise de Valneva. Le Groupe a mis au point un procédé qui s’appuie largement sur cette plateforme, notamment pour les étapes de production et de purification, et qui ne nécessite que quelques ajustements. Ce procédé inclut notamment une inactivation avec β-propiolactone (BPL) afin de préserver la structure originelle de la protéine S. L’ajout de l’adjuvant CpG 1018 devrait permettre d’induire une réponse immunitaire forte et de générer des titres d’anticorps neutralisants élevés.

VLA2001 ne devrait nécessiter qu’une chaîne du froid standard (2 à 8 degrés centigrades).

A propos de Valneva SE
Valneva est une société spécialisée dans les vaccins se concentrant sur la prévention contre les maladies générant d’importants besoins médicaux. Le portefeuille de produits de Valneva inclut deux vaccins du voyageur, IXIARO® /JESPECT® contre l’encéphalite japonaise et DUKORAL® dans la prévention du choléra et, dans certains pays, de la diarrhée causée par l’ETEC . Le groupe est également propriétaire d’un solide portefeuille de vaccins en développement dont d’uniques candidats vaccins contre la maladie de Lyme, le chikugunya et le nouveau coronavirus. Valneva compte plus de 500 employés et exerce ses activités depuis l’Autriche, la Suède, la Grande-Bretagne, la France, le Canada et les Etats-Unis. Pour plus d’informations, consulter le site internet du Groupe www.valneva.com et suivez la société sur LinkedIn.

Contacts Valneva investisseurs et les médias
David Lawrence
Chief Financial Officer, Directeur Financier
+447908627213

Laetitia Bachelot-Fontaine
Director Investor Relations & Corporate Communications
M +33 (0) 6 4516 7099
investors@valneva.com

Informations importantes Valneva
Ce communiqué de presse contient certaines déclarations prospectives relatives à l'activité de Valneva y compris en ce qui concerne l’avancée, le calendrier et l'achèvement de projets de recherche ou de développement et d’essais cliniques de candidats produits, la capacité de fabriquer et commercialiser des candidats produits et leur acceptation par le marché, la capacité à protéger la propriété intellectuelle et à travailler sans enfreindre les droits de propriété intellectuelle de tiers, les estimations de rendement et les estimations futures concernant les pertes d'exploitation anticipées, les revenus futurs, les besoins en capitaux et autres besoins additionnels de financement. En outre, même si les résultats réels ou le développement de Valneva sont conformes aux énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse, ces résultats ou évolutions de Valneva peuvent ne pas être représentatifs du futur. Dans certains cas, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par des termes comme « pourrait », « devrait », « s'attend à », « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « vise », « cible » ou des mots similaires. Ces énoncés prospectifs sont basés en grande partie sur les attentes actuelles de Valneva à la date du présent communiqué et sont assujettis à un certain nombre de risques et incertitudes connus et inconnus ainsi qu'à d'autres facteurs qui pourraient faire que les résultats réels, le rendement ou les réalisations réels diffèrent considérablement des résultats futurs, des performances ou réalisations futurs, exprimés ou sous-entendus par ces énoncés prospectifs. En particulier, les attentes de Valneva pourraient être affectées par, entre autres, des incertitudes liées au développement et à la fabrication de vaccins, à des résultats d'essais cliniques inattendus, des actions réglementaires inattendues ou des retards, à la concurrence en général, aux fluctuations monétaires, à l'impact de la crise mondiale et européenne du crédit, et à la capacité à obtenir ou à conserver un brevet ou toute autre protection de propriété intellectuelle. Compte tenu de ces risques et incertitudes, il ne peut y avoir aucune assurance que les énoncés prospectifs formulés dans le présent communiqué seront effectivement réalisés. Valneva fournit les informations contenues dans ce communiqué de presse à la date de celui-ci et décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement tout énoncé prospectif, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour d’autres raisons.

[1] Valneva confirme sa participation au programme de réponse vaccinale au COVID-19 du gouvernement britannique

[2] Valneva publie ses résultats du S1 2020 marqués par des avancées majeures et une forte position de trésorerie