Une infection virale transmise par les moustiques qui se propage en Amérique et en Europe. L'infection est causée par le virus chikungunya (CHIKV), un virus Togaviridae transmis par les moustiques Aedes. En septembre 2020, plus de 3 million de cas ont été signalés en Amérique 1 et l’impact économique de la maladie est considéré comme extrêmement important (ex. l’épidémie de la Colombie en 2014 : 73,6M$2).

VLA1553 – Candidat vaccin contre le chikungunya

  • VLA1553 est, à la connaissance de Valneva, le seul candidat vaccin contre le chikungunya actuellement en essais cliniques de Phase 3 à cibler une protection durable avec une seule injection du vaccin.
  • Valneva a annoncé des résultats initiaux positifs pour l’étude pivot de Phase 3 en a oût2021.3. The trial, involving 4,115 adults, aged 18 years and above, across 44 sites in the U.S., met its primary endpoint inducing protective CHIKV neutralizing antibody titers in 98.5% of participants 28 days after receiving a single shot. VLA1553 was also generally well tolerated among the 3,082 subjects evaluated for safety.
  • L'essai se poursuivra jusqu'à l'analyse finale incluant les données de sécurité à six mois. Les résultats finaux de l'essai sont attendus dans les six prochains mois.
  • La société dont le vaccin contre le chikugununya recevra la première autorisation de mise sur le marché aux Etats-Unis sera éligible à l’obtention d’un bon d’évaluation prioritaire (Priority Review Voucher).
  • Ce programme a reçu le statut de « Breakthrough Therapy » 4 de la FDA et les statuts « Fast Track » de la FDA et « PRIME » de l’Agence européenne des médicaments (EMA)5,6.

Informations supplémentaires sur le chikungunya: