Une infection virale transmise par les moustiques qui se propage en Amérique et en Europe. L'infection est causée par le virus chikungunya (CHIKV), un virus Togaviridae transmis par les moustiques Aedes. En septembre 2020, plus de 3 million de cas ont été signalés en Amérique 1 et l’impact économique de la maladie est considéré comme extrêmement important (ex. l’épidémie de la Colombie en 2014 : 73,6M$2).

VLA1553 – Candidat vaccin contre le chikungunya

  • A la connaissance de Valneva, VLA1553 est le seul candidat vaccin contre le chikungunya en phase 3 des essais cliniques.
  • VLA1553 est un candidat vaccin vivant atténué, à dose unique, contre le chikungunya.
  • Dans les essais cliniques de phase 1, des anticorps neutralisants contre le virus chikungunya ont été observés chez 100% des 120 participants. 3
  • Sur la base de ces données de phase 1, Valneva a avancé le VLA1553 directement aux essais cliniques de phase 34 et mène actuellement un essai pivot sur 4 131 adultes . Le recrutement pour l’étude pivot de Phase 3 a été finalisé en avril 2021.5.
  • Valneva prévoit de communiquer les premiers résultats de son essai clinique de phase 3 à la mi-2021 et pense que si les résultats de cette étude sont positifs, ils pourraient permettre de soutenir une demande d’autorisation de mise sur le marché.
  • VLA1553 has received Fast Track and Breakthrough Therapy6 designation from the FDA and PRIME designation from the EMA7,8.

 

Informations supplémentaires sur le chikungunya: